En 3 ans, Facebook a copié les contacts de plus d’1,5 millions d’utilisateurs

By | April 19, 2019

Mercredi dernier, un porte-parole de Facebook a confié à Business Insider que le réseau social collectait les contacts emails de ses nouveaux utilisateurs depuis presque 3 ans et sans leur consentement.

Il y’a quelques semaines, un tweet faisait état d’une pratique peu orthotoxe utilisée par le réseau social pour la vérification de l’identité de ses nouveaux utilisateurs.

A leur inscription, les nouveaux utilisateurs de Facebook étaient demandé d’insérer le mot de passe de leurs adresses emails pour confirmer leur identité.

A la suite de quoi, le réseau social importait les contacts liés à l’adresse électronique de ses nouveaux utilisateurs sans demander la permission.


Depuis Mai 2016, plus d’1,5 millions d’utilisateurs ont partagé le mot de passe de leurs adresses emails avec Facebook de cette manière.
Selon le porte-parole de Facebook, ces informations étaient utilisées pour l’amélioration du ciblage publicitaire de Facebook et pour faciliter la création de réseaux sociaux.

Cette pratique constitue une violation du respect de la vie privée et une mise en péril des données personnelles des utilisateurs.

Facebook affirme avoir arreté cette pratique depuis un mois. Le réseau social assure que ces informations n’ont pas été partagées avec de tierces parties et confirme qu’elles sont en cours de suppression.
Les utilisateurs dont les contacts ont été copié par Facebook de cette manière verront une notification qui les informera de la suppression de leurs données personnelles.

Cet incident s’ajoute à une longue liste de controverses et problèmes liés à la confidentialité que le géant de la technologie fait face depuis quelques temps.

Le mois dernier, il a été découvert que Facebook stockait des millions de mot de passe sur ses serveurs internes en clair. Des informations qui étaient à la portée de ses employés.

En Octobre dernier, Facebook avait été victime d’une brèche de données qui permettait aux pirates d’accéder à des données personnelles de millions d’utilisateurs.

Source:
BusinessInsider.in

mdestroy

Leave a Reply

Your email address will not be published.